Revue de presse

Affinez votre recherche
Filtrer par vins source année

Nuits Saint-Georges 1991

Fabrice a remporté en 1992 le coup de coeur pour la réussite de son 89. Il nous offre un 91 plus vif à l’oeil qu’au nez, souple et fin, bien travaillé. Concentration satisfaisante, fondu agréable. A boire assez jeune pour profiter de ses bonnes dispositions.

Bourgogne 1994 *

"Au sein d’une vigne, j’ai reçu le jour...". Cette bouteille chante à pleins poumons l’hymne bourguignon. Quelques reflets violets sont ici signes de jeunesse. Le bouquet (groseille, pruneau) est aguicheur. Un peu plus court en bouche qu’on l’aurait pensé, mais agréable tout de même.

Vosne-Romanée 1994 **

Ce petit domaine vigneron qui n’a toujours pas imaginé une étiquette à sa mesure - toujours le parchemin à bords roulés ! - fait du bon et même du très bon. Son vosne bénéficie d’un bon apport du fût dans une année difficile. Plaisante finale sur des notes de torréfaction et d’épices. Il vieillira remarquablement.

Vosne-Romanée 1993

Ronde, souple, élégante, une bouteille probablement tirée du fût, qui nous invite à un parc floral, à un bouquet de fruits rouges. Grenat foncé, très typée 1993. Cela a de la vie devant soi.

Bourgogne 1993 *

Grâce au métayage, un garçon sans fortune peut vinifier un beau pinot. Fraîcheur et plénitude, droiture, garde assurée, c’est du très bon travail.

Affinez votre recherche
Filtrer par vins source année