Guide Hachette 2014

Bourgogne Les Lutenières 2011
Quand on est à Vosne-Romanée, on pourrait ne s’intéresser qu’aux grands crus de la Côte. Ce n’est pas le cas de Fabrice Vigot qui traite ses bourgognes génériques avec le même soin que ses prestigieuses appellations. Cette cuvée Les Lutenières est très plaisante avec son nez confituré, dominé par les fruits des bois. La bouche est riche en fruit, soutenue par des tanins fins qui contribuent à son équilibre.Un canard aux figues pourra donner la réplique à cette bouteille dès aujourd’hui.

Gevrey-Chambertin 2011
En Bourgogne les terres sont rares et chères : chaque centiare importe. Fabrice Vigot, qui a constitué son domaine à partir de vignes familiales autour de Vosne-Romanée, exploite 6 ha, 58 ares et 60 centiares répartis dans six appellations. Les terres de Gevrey représentent sa dernière acquisition : 79 ares 68 centiares. De vieilles vignes (soixante ans) qui ont engendré un vin plutôt fringant, au nez acidulé de cerise et de framboise, à la bouche équilibrée, fondue, fraîche et vive en finale. Un ensemble souple et plaisant, à servir dans trois ans sur un canard aux cerises.

Vosne-Romanée La Colombière 2011
Fabrice Vigot a adjoint deux nouvelles cuvées de Vosne à sa carte, Les Damaudes et Les Chalandins ; les premières étiquettes individualisées portant leur nom apparaîtront avec le millésime 2011. Mais c’est La Colombière, un troisième climat, qui est remarquée cette année, pour son nez intense de cassis et de poivre blanc et pour sa bouche fine, fraîche et épicée, adossée à un bon support tannique et boisé qui garantira une belle évolution à ce vin. A attendre au moins deux ou trois ans avant de lui réserver un rôti de boeuf aux champignons.

Autres articles sur «Gevrey-Chambertin»

Retour