Revue de presse

Affinez votre recherche
Filtrer par vins source année

Revue Vinum, Echezeaux 2004 (16/20)

Traduction de l’allemand
Un vin fidèle à son terroir développant en bouche des arômes subtils de fleurs et de fruits rouges, suivis de notes épicées. Il se montre tendre et voluptueux et offre un corps onctueux et sèveux. 2008 à 2012.

Version originale parue dans Vinum, mai 2007
Unglaubich verführerische Nase von Blumen und Beeren, dann würzigere Komponenten; beginnt sanft und sinnlich, entwickelt einen geschmeidigen Körper, endet feurig: repräsentiert gut seine Lage. 2008 bis 2012.

Spécial millésime 2006, n°512 juin 2007

Echezeaux 2006
Belle densité, tanins très fins caractérisent ce joli vin.

Nuits-Saint-Georges 2004 (19/20)

Robe rubis pivoine aux reflets bleutés.
Nez complexe et discret dévoilant des arômes de petits fruits noirs (cassis, mûre sauvage).
Bouche équilibrée et pleine, dotée d’un relief racé, d’une texture grasse et fine et de tanins mûrs enrobés à la chair.
Finale d’une bonne persistance sur des nuances fruitées et épicées.
Un joli vin minéral d’une harmonie remarquable, produit par un domaine en pleine ascension : à découvrir d’urgence !

-

Notre domaine et nos vins sont régulièrement cités dans de nombreux guides et revues spécialisés.


Guide Revue du Vin de France Guide Hachette Guide Gault Millau Guide Fleurus


Revue du Vin de France Bourgogne Aujourd'hui

Edition 2007

[...] On aime particulièrement son approche du pinot noir avec des raisins d’une maturité « contrôlée », ni confite ou surmaturée, gardant une certaine fraîcheur.
Les vinifications sont bien pensées et relèvent même d’une certaine « patte ». Les vins sont tous d’une densité parfaite entre « fluide et dense ». Les Vosne-Romanée sont profonds mais élégants. La Colombière 2004 est particulièrement suave. Le Nuits-Saint-Georges est presque croquant et l’Echezeaux droit et volumineux.
Rien de magistral ni d’excessif, et pourtant !

Affinez votre recherche
Filtrer par vins source année