Revue de presse

Affinez votre recherche
Filtrer par vins source année

Conférence de presse conjointe 2007 BIVB – Hospices de Beaune

« Millésime 2007 en Bourgogne : patience et sur-mesure »

Voir le détail de cette conférence de presse sur vins-bourgogne.fr

Edition 2008

[...] On aime particulièrement son approche du pinot noir avec des raisins d’une maturité « contrôlée », ni confite ou surmaturée, gardant une certaine fraîcheur.
Les vinifications sont bien pensées et relèvent même d’une certaine « patte ». Une force tranquille, alliant fruité intense et élégance. Le boisé est parfait, discret et subtil sur une matière d’une belle fluidité.
Le Nuits-Saint-Georges 2005 marie fraîcheur et profondeur alors que le Vosne-Romanée est plus dense. L’Echezeaux 2005, plus serré, a une bouche soyeuse où le fruit s’exprime à merveille.

Nuits-Saint-Georges 2005 : 16/20
Vosne-Romanée 2005 : 17/20
Echezeaux 2005 : 17,5/20

Vosne-Romanée La Colombière 2005

Cerise noire d’une belle intensité pour la robe, groseille et framboise discrètes pour le nez. Frappez à la porte, ce vin demande à s’ouvrir.
Vosne est la « perle du milieu », celle du collier bourguignon.
Une Colombière élégante dans le verre, soyeuse, aux tanins bien fondus. Un peu de gras lui manque ? On appellera cela de la finesse car l’harmonie est là.

Nuits-Saint-Georges Vieilles Vignes 2005 *

A l’oeil, le soleil couchant un soir d’été sur la combe de la Serrée.
Au nez, quelques notes épicées dans un ensemble vanillé.
En bouche, beaucoup de matière, un accent de fruits noirs (mûre), de la rondeur et une stature assez forte.
Malgré son potentiel de garde, on conseille de servir cette bouteille maintenant. A défaut de lièvre, un lapin chasseur ne lui fera pas peur !

Guide RVF 2008

Le domaine a vu le jour en 1990 et a pris son nom actuel en 1996.
Au début les vins étaient denses et rustiques.
Depuis quelques années, ils ont gagné en équilibre, la rusticité n’est plus qu’un lointain souvenir et le fruit mieux respecté. Les 2003 ont brillé par leur moelleux et les 2004 jouaient l’élégance.

Les vins : les 2005 représentent une belle synthèse entre le moelleux des 2003 et la fraîcheur des 2004. En Vosne-Romanée, la Colombière est un vin suave et bien équilibré avec des notes animales, alors que le Pré de la Folie joue à fond l’élégance. Si le Gevrey est un peu fluide, une légèreté appréciée par certains, notre préférence va au Gevrey Vieilles Vignes, un vin dense et tannique à attendre un peu, et au superbe Echezeaux, tout en fruit.

Affinez votre recherche
Filtrer par vins source année